Courtesy Romain Bernardie James

Ida TURSIC & Wilfried MILLE

Nés en 1974, vivent et travaillent à Dijon (France).

Le travail du duo Ida Tursic et Wilfried Mille traite de la manipulation, de la réutilisation et de la disparition des images et du rôle perturbateur de la peinture dans cette démarche. Le matériel pictural anonyme disponible dans les magazines et dans le vaste pool de données d’Internet, se transforme en domaine traditionnel de la peinture.  Puisées sur internet, les images de fond des oeuvres repeintes sur la toile sont ensuite aliénées ou interrompues par des couches de peinture superposées de divers motifs et éléments abstraits et géométriques. La peinture de premier plan lutte ainsi avec la peinture de reproduction d’image du fond de la toile. Les sujets représentés: pornographie obscène,  scènes de film ou paysages illustrent la surcharge de la production d’images mainstream circulant dans les médias.

Leurs expositions individuelles incluent notamment Fondation Ricard, Paris (2017), Fondation Kunst in Wendingen, Allemagne (2017) ou FRAC Auvergne, France (2011).
Ils ont participé à plusieurs expositions collectives, notamment la Biennale de Lille 3000 (2019), Peindre la nuit, Centre Pompidou Metz (2018), Oltreprima. La fotografia dipinta nell’arte contemporanea à La Fondazione del Monte di Bologne et Ravenne (2017), Shit and Die, au Palazzo Cavour, Turin (commissaire Maurizio Catalan, 2014).
Leur travail fait partie des collections permanentes du Centre Pompidou, Paris, du Consortium, Dijon, du Musée Berardo, Lisbonne, de la Fondation Francès, Senlis, du FNAC, Paris, et des Frac Auvergne Bourgogne et Ile-de-France, entre autres.

Galerie Almine Rech (Paris, Bruxelles, Londres, New York)

Galerie Max Hetzler (Paris, Berlin)

Son œuvre

Anachronism 3 (Aglaé), 2016

Huile sur toile

220 x 165 x 5 cm

Découvrir l'œuvre
Artiste précédent
Artiste suivant

Découvrez la collection

Voir toutes les oeuvres